Expertise Pollutions Electromagnétiques

Expertise Pollutions Electromagnétiques :  recherche des ondes
Au début il y avait l’Onde Electro (E) Magnétique (B), et nous nous sommes mis à multiplier son usage pour transférer de l’énergie et des informations, à chaque besoin sa gamme de fréquences, jusqu’à créer un electrosmog étendu des basses aux hautes fréquences.

Le propos d’une Expertise des Pollutions Electromagnétiques n’est pas de revenir en arrière, aux temps de la bougie, de la cuisine au feu de bois et aux missives par voie postale ! mais de mettre en évidence l’ambiance électromagnétique qui tend à envahir nos environnements de vie de manière insidieuse, aux conséquences néfastes sous-estimées, et de proposer les solutions pour y remédier une fois les sources de pollutions bien identifiées.

L’électricité dans notre vie quotidienne est devenue indispensable et omniprésente, progressivement depuis longtemps, tout comme les technologies sans fil le deviennent mais plus récemment et à une vitesse quasi exponentielle.

Les sources de pollutions électromagnétiques dans nos environnements sont de façon prédominante liées à distribution et l’usage de l’Electricité Domestique dans la vie quotidienne et au déploiement de technologies utilisant les Hyperfréquences pour communiquer. Ces sources sont à des niveaux de puissance sans commune mesure avec les niveaux électromagnétiques d’origine naturelle, insignifiants en comparaison.


Etudes préalables

Avant intervention sur place, nous réalisons une recherche au voisinage de l’adresse pour identifier les installations pouvant potentiellement affecter le lieu en termes de rayonnements électromagnétiques selon les distances d’implantation, sur la base des cartographies officielles diffusées :

  • Lignes électriques HT aériennes et enterrées, et transformateurs, identifiés par les autorités,
  • Relais hertziens et antennes de téléphonie mobile déclarés aux autorités.

Expertises réalisées sur place

L’analyse des problèmes électriques et électromagnétiques sur des considérations géobiologiques est faite avec le recours à une large gamme d’outils de mesure professionnels.

Controle des prises de Terre

  • Réalisée par échantillonnage dans toutes les pièces principales,
  • Cette mesure est destinée à vérifier la qualité des prises de Terre, vis à vis des recommandations Géobiologiques,
    • sur un niveau de résistance suffisamment faible, en capacité d’évacuer les champs électriques des équipements et des structures mis à la terre,
    • sur l’absences d’anomalies de branchement : Terre non connectée, Phase/Neutre inversée, …

Recherche du « Courant sale »

  • Réalisé globalement (se diffusant sur tous les circuits électriques),
  • Cette mesure permet d’avoir le niveau en Volt des courants porteurs et des harmoniques parasites sur le courant domestique à 50 Hz, aux origines multiples :
    • Lampes fluocompactes,
    • Moteur électrique a vitesse variable, onduleurs panneaux photovoltaïques, transformateurs …,
    • Technologies CPL dont Linky.

Mesures du rayonnement électromagnétique BF (50 Hz)

  • Réalisé dans les pièces principales pour localiser les « points chauds » (câbles, équipements, …), puis avec une attention particulière sur les zones où l’on séjourne longtemps (lit, canapé, bureau, …),
  • Cette mesure permet de quantifier sélectivement la puissance du champ électrique (V/m) et du champ magnétique (nT), en comparaison avec les recommandations géobiologiques en zones d’ambiance et zones de repos.

Mesures du rayonnement électromagnétique HF (microondes)

  • Réalisé dans les pièces principales pour localiser les « points chauds » (GSM/UMTS, Wifi, DECT, micro-onde, …), puis avec une attention particulière sur les zones où l’on séjourne longtemps (lit, canapé, bureau, …),
  • Cette mesure permet de quantifier la puissance du champ électromagnétique (V/m), en comparaison avec les recommandations Géobiologiques en zones d’ambiance et zones de repos.

Test de la tension induite sur les personnes

  • Réalisée sur les personnes globalement dans les zones d’ambiance et plus approfondie dans les zones de repos,
  • Cette mesure de « l’électrisation » (tension en Volt) du corps permet de quantifier l’impact électrique des pollutions en champs électromagnétiques sur les personnes (variable selon la morphologie et corpulence) et d’alerter sur des niveaux trop forts en comparaison avec les recommandations Géobiologiques.

Seuils

En regard des seuils fixés par les autorités pour les particuliers, la Géobiologie préconise des seuils limite nettement plus bas, pour un bien-être des personnes sur le long terme :

 Seuils officielsSeuils préconisés
Prise de Terre100 Ω2 à 10 Ω
CPL87 V/m< 50 mV
< 25 mV idéal
Champ
électromagnétique BF
5000 V/m – 100 000 nT < 10 V/m
< 5 V/m en zone repos
< 200 nT
< 50 nT en zone repos
Champ électromagnétique HF28 à 87 V/m
selon Fréquences (*)
< 0,4 V/m
< 0,1 V/m en zone repos
Tension induite < 0,5 V
< 0,1 V en zone repos
Seuils Rayonnement électromagnétique Officiel et recommandés Géobiologie

(*) seuils champ électromagnétique HF, selon les gammes de fréquences :

Expertise Pollutions Electromagnétiques : cas des hyperfréquences
Limites officielles sur les Hyperfréquences