Radioactivité Artificielle : sources potentielles au quotidien


Les sources de radioactivité non naturelle sont d’origines très variées, liées directement ou indirectement à l’industrie de l’énergie nucléaire mais pas seulement ; moins connues sont les pollutions dues à certains traitements en médecine et également à certains objet du quotidien.


Les sources industrielles, civils et militaires

Radioactivité Artificielle
Carte Risques Nucléaires Industriels et Militaires
  • Au voisinage :
    • d’installations nucléaires,
      • l’eau du robinet peut être chargé en Tritium au voisinage des installations nucléaires, et beaucoup plus loin en aval des fleuves les alimentant.
    • d’entreposage des déchets,
      • plus d’1 million de m3 recensés par l’ANDRA de déchets radioactifs
    • du transit ferroviaire des déchets,
    • de mines d’extraction.
  • Suite à des essais et d’incidents nucléaires,
  • Les remblais de résidus sur les chemins, parkings, routes … voire des constructions,
  • L’industrie d’engrais phosphatés (Potasse).

Les sources liées à la médecine

Radioactivité Artificielle : radiographie
Radiographie
  • Pour les personnes ayant reçus des radionucléides pour un radiodiagnostic ou radiothérapie,
  • Dans le cadre de diagnostics par imagerie médicale.

Les objets de la vie quotidienne

Radioactivité importée
Collection de pierres
Radioactivité importée
Ancienne horlogerie
Radioactivité importée
Eau minérale
  • Certains minéraux chez les collectionneurs de pierres,
  • L’eau des bouteilles de sources en zone granitique (Radon 222),
  • L’irradiation des aliments, pour augmenter la conservation, utilisant les rayons gamma pour tuer les bactéries,
  • Réveil et montre : repères et aiguilles à base de peinture Radium utilisé pour sa luminescence,
  • Détecteur incendie et Paratonnerre : source radioactive utilisée pour son caractère ionisant,
  • Poterie, carreaux, céramiques utilisant des colorants à base d’Uranium,
  • Engrais riche en Potasse, Uranium ou Thorium,
  • Manchon de lampe à gaz et électrode de soudure à base de Thorium,
  • Certains sels pauvres en Sodium et riche en Potassium 40.

Auteur/autrice : geosainbioose

Géobiologie et Permaculture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *